POUR BEBE ! mais qui est bébé ?   5 comments

285306_313314802105515_14501650_n<SONY DSC Pourquoi je t’aime…
J’irai chercher la réponse dans l’océan de tes yeux,
Dans la soie de tes cheveux,
J’irai la trouver dans le satin de ta peau.t-shirt-i-love-you

Pourquoi je t’aime…
La réponse est là,
Dans la pureté de ton âme
Dans la tendresse de tes caresses
Dans le feu de ton regard
et aussi dans la douceur de tes lèvres de velours

Pourquoi je t’aime…
Je sais pourquoi je t’aime tant
Ton coeur me le dit chaque fois qu’il bat tout contre moi
Tes mains me le murmurent quand elles s’emparent de moi
Ton corps me le montre quand la transe de l’amour s’empare de lui

Pourquoi je t’aime…
est-ce vraiment pour ces raisons là?
Peut-être, peut-être pas
Je sais juste que je t’aime
Que je t’ai choisi
Que tu m’as dit oui
Pour toujours…
8dcfea05 17675_505841189461600_370091242_n J’ai besoin de ta présence, qui éloigne mes souffrances… J’ai besoin de tes bras, qui me serrent contre toi… J’ai besoin de tes mains, qui me couvrent de câlins… J’ai besoin de tes yeux, qui me font me sentir mieux J’ai besoin de ton odeur, qui est ancrée dans mon cœur… J’ai besoin de tes lèvres, de ta voix, de tes rêves… J’ai juste besoin de toi, si tu m’aimes prend soin de moi.. La beauté de tes mots,
Tes mains sur ma peau,
La chaleur des baisers,
Sur mon corps déposés,
Tes cheveux magnifiques,
Ton sourire angélique,
Nos caresses en douceur,
Tes soupirs de bonheur,
Te chérir mieux encore,
T’enlacer bien plus fort,
Mon amour, mon trésor :

Je t’aime. On m’a appris qu’un an c’était 365 jours,
On m’a appris qu’un jour c’était 24 heures,
On m’a appris qu’une heure c’était 60 minutes,
On m’a appris qu’une minute c’était 60 secondes,
Mais on ne m’a jamais appris qu’une seconde sans toi c’était l’éternité ! Plush-Fabric-Rag-Doll-Animal-Bear-With-Cloth cropped-mywildnightwithted.png Et, comme chaque jour je t’aime davantage, Aujourd’hui plus qu’hier et bien moins que demain Qu’importeront alors les rides du visage !
c7f1c777-30e0-4193-82f1-363f338be800
22_06_2007_0318567001182552570_dark_glamour__eliza_lazo_de_valdez Mon amour, mon coeur,
ma princesse, mon âme soeur.
Je pense à toi tous les jours,
toutes les nuits,
tu es dans toutes mes pensées.
Il y a quelque chose en toi
qui me rend heureux,
ton sourire m’envahit de bonheur.
Belle comme le coucher du soleil,
tu es ma petite fée.

Je veux t’offrir ma chaleur
pour te réchauffer du froid,
t’embrasser pour ne pas que tu aies peur,
pour ne jamais que tu pleures.
Et tout ça, pour être à toi.
Ton sourire est tellement agréable,
ton corps si tendre à caresser,
ton odeur si douce à sentir,
ton regard si intense mon coeur.
Je me ferais tout beau, tout neuf
pour que tu me regardes toujours
avec cette lueur qu’il y a en toi.
je t’aime mon coeur ! SONY DSC

Mais qui donc peut etre bébé ?

Mais qui donc peut etre bébé ?

SONY DSC Ton parfum volage sur mes doigts ce matin
Et le souvenir de cette nuit m’envahit :
Mon cœur ne bat plus seul et s’accorde sans fin
À ton cœur en une musique qui jaillit.
Comme cette source fraîche et bienfaisante
Au plein cœur d’un trop aride et mortel désert
Fatal au voyageur de l’amour qui s’y perdu
À tout jamais errant sans but sur ses sentes.

C’était hier et nos deux coeurs se sont unis
Dans ce doux frisson que crée l’amour partagé.
Mer inconnue de délices et de voluptés
De saveurs nouvelles et de parfums fleuris.
Nous t’avons longtemps contemplée dans le lointain
Comme l’horizon proche et fuyant à la fois
D’une terre remplie de promesses et de joies
Pour nous plonger enfin et sans peur en ton sein.

C’était hier ; la nuit nous a enveloppé
De son velours noir éclairé de mille étoiles
Et nos corps serrés se cachant dans ses voiles
Se sont étreints en un baiser tendre et sucré
Moment intense et magique, où tout s’oublie
Où rien n’a plus vraiment d’importance, monde
De tendresse partagée où deux coeurs fondent
En un seul ; nos âmes se sont réunies.
0018 Fusion des corps, fusion des cœurs
Hymne à la vie, halte à la peur.
Dans le chatoiement des corolles
Le corps de Nature s’affole,

S’enroulent tous ses beaux pistils
Offerts à l’Amour, qui distille
La fécondité enivrante
Dans la volupté jaillissante…

Fusion des cœurs, fusion des corps
Nos âmes prennent leur essor
Atteignent enfin les nuages
Septième ciel, on n’est pas sages !

Planons tous deux, prenons le temps,
Non, personne ne nous attend ;
Seuls, cœur à cœur, et corps à corps
Oublions tout jusqu’à l’aurore 27_12_2007_0636906001198791088_photographer-anthony-marsland Cette nuit j’ai fait un songe !
J’ai rêvé d’une jolie princesse,
D’un doux petit teint rosé,
Si agréable, si belle à regarder.

De ses si merveilleux yeux verts !
Ses sublimes cheveux flottants dans l’air,
Me transportant dans un monde ailleurs,
Au chaleureux royaume de son cœur.

Si calme, si douce dans mes pensées !
Mon cœur ne fait que chanter,
Une harmonieuse mélodie d’amour,
Pour conquérir son cœur de velours.

Son merveilleux sourire d’angélique !
Ce rêve devient réellement magnifique,
De ses douces lèvres déposées, j’imagine,
Un doux et tendre baiser… me fascine.

Je ferme mes yeux, je pense à toi !
Ta douce peau comme de la soie,
Je rêve mon bonheur et ma joie,
Ma petite princesse… c’est toi. IMG_0050 J’aime tes yeux, j’aime ton front,
Ô ma rebelle, ô ma farouche,
J’aime tes yeux, j’aime ta bouche
Où mes baisers s’épuiseront.

J’aime ta voix, j’aime l’étrange
Grâce de tout ce que tu dis,
Ô ma rebelle, ô mon cher ange,
Mon enfer et mon paradis !

J’aime tes yeux, j’aime ton front,
Ô ma rebelle, ô ma farouche,
J’aime tes yeux, j’aime ta bouche
Où mes baisers s’épuiseront.

J’aime tout ce qui te fait belle,
De tes pieds jusqu’à tes cheveux,
Ô toi vers qui montent mes vœux,
Ô ma farouche, ô ma rebelle Un jour ou tout n’était que hasard et probabilités,
Elle m’apparut dans toute sa volupté,
Je sus à cet instant qu’elle serait ma bien-aimée,
Si j’y mettais tout le courage d’une armée.

Belle, douce mais simple à la fois,
Elle avait la force de cette foi,
Qui lui permettait de lire dans mon cœur,
Et d’y apporter ce grand bonheur.

D’une simplicité, d’une humanité rare,
Je lui portais tous mes regards,
De celui qui découvre un ange,
Je voulais que ma vie change.

Je lui porte les égards,
De celui qui voit un ange,
Un ange dont le regard,
Jamais jamais ne dérange . 3000887579_1_3_WbmfKLI2 Amour secret
Obligés de se cacher
Amour secret
Toujours dissimulé

Amour secret
Pas le droit de le dire
Amour secret
Condamnés à mentir

Quand on voudrait
Crier au monde entier
Son bonheur et sa joie
De s’aimer si fort que ça

Mais toi et moi
N’en avons pas
Encore le droit

Amour secret
Cacher tous ses sentiments
Amour secret
S’empêcher tout le temps

Amour secret
Ne pas pouvoir t’embrasser
Quand je voudrait
Mourir dans tes baisers . photo C-Oursons--3- J’ai attrappé un coup de soleil,
Un coup d’amour, un coup d’je t’aime
J’sais pas comment, il faut qu’j’me rappelle
Si c’est un rêve, t’es super belle
J’dors plus la nuit, j’fais des voyages
Sur des bateaux qui font naufrages
J’te vois toute nue sur du satin
Et j’en dors plus, viens m’voir demain fin

Publié le 0, février 18, 2013 par NOUNOURS dans Uncategorized

MON AMI MARC LEDOGAR   Leave a comment

30953_487867847913521_1359439750_n

45355_503349639698675_1803304920_n

67791_506369149396724_1630670879_n

68935_508916302475342_1414133994_n

205121_201027909930851_7727461_n

205157_200622526638056_2748055_n

207217_201782779855364_4724174_n

226008_241420352558273_1612817_n

227254_208738162493159_4730352_n

247973_212690425431266_3452461_n

269867_487735554593417_1884611929_n

270635_221793241187651_4856879_n

305719_290136244353350_428012121_n

308152_255192191181089_6356973_n

314645_289934497706858_428989541_n

315863_502839666416339_1650298658_n

315867_289010984465876_1636440211_n

319140_289933134373661_1452911740_n

376820_288480571185584_179178886_n

386637_288096281224013_1899731837_n

391281_290231401010501_1621435702_n

392934_288689391164702_117666840_n

537637_508162442550728_1858093975_n

559835_504087082958264_1640399353_n162675_177491288951180_316154_n

162817_177493265617649_5422372_n

163282_177491792284463_3120493_n

163930_177499062283736_5253023_n

164504_177491978951111_5540535_n

165544_177494368950872_4481653_n

167856_177489678951341_1500333_n

168039_177494082284234_1630903_n

168061_177490855617890_6607856_n

168276_177493105617665_4949937_n

168695_177499722283670_2821750_nMarc LEDOGAR à 48 ans est originaire d’Uberach. Artiste peintre professionnel il a exposé en 2008 et 2009 à la salle Corbeau grâce à l’appui de la Municipalité. Il s’oppose clairement au projet de la Municipalité et du Groupe Flo. Voici son témoignage verbatim :

« La Douane a un côté sacré, c’est un symbole historique incontournable du passé de Haguenau. Situé à quelques pas de l’emplacement de l’ancien château historique de l’îlot de la Moder sa vocation actuelle en fait un lieu public ouvert à de nombreuses manifestations.

Respectons ce lieu et renforçons au RDC la vocation de la salle Corbeau à devenir une vraie salle d’expo digne du nom de la ville. Beaucoup d’artistes ou d’associations cherchent encore à Haguenau un lieu central et de niveau qui permet un développement associé à la fréquentation commerçante.

Les commerçants haguenoviens, en temps de crise, ont besoin d’une augmentation de la fréquentation de leur centre-ville et non de clients pressés qui vont se restaurer dans les murs d’une grande chaine. De même comment les restaurants actuels peuvent lutter contre les moyens d’une chaine comme Flo.

Le groupe Flo n’est pas responsable de son extension. Bien au contraire il va chercher le meilleur emplacement possible dans une zone de chalandise. C’est une logique d’entreprise. Vivant à Nancy, ou à Paris j’ai pu mesurer les capacités de cette entreprise. Lui offrir un lieu aussi prestigieux et je précise sacré sur un plateau qui peut servir à d’autres causes il y a visiblement une situation qui mérite une opposition.

J’ai été au Lycée à Haguenau, cette Ville m’a permis d’éditer ma première carte postale en 1984 pour la Fête du Houblon, j’ai joué sous les couleurs du SRH, vu la triste fusion des deux clubs historiques, fondé avec d’autres l’Amicale cartophile de Haguenau, tissé de nombreux liens ou relations…Mais la défense de la Douane me parait si évidente et elle s’impose. Donner une telle destination à ce Patrimoine signifie qu’on n’a pas de lien affectif ou de respect envers ce lieu de mémoire sans oublier la vie sociale qui s’y déroule déjà. »

Marc-Ledogar Influencé par l’Art Pop,le trait au crayon est à la base de tout pour aboutir à une impression lambda sur un papier photo 300gr nacré avec une finition diasec de très haute qualité. Les thèmes abordés sont la mode, les femmes, les chaussures, l’iconographie religieuse, la consommation, les voyages, sans oublier l’Alsace terre natale.Marc-Ledogar-3305-3 _wsb_386x509_Lessiv$C3$A9 Marc LEDOGAR, artiste vivant à Eauze Gers , peintre connu et ayant exposé dans de nombreux pays d’Europe. Inspiré par le site du village fortifié, il en a réalisé une interpretation fluide et lumineuse. Il a fait don aux « Amis de Larressingle » d’une série limitée de reproductions en format carte postale. Elles sont en vente à 1,50 € pièce. Vous pouvez vous en procurer en envoyant votre chèque pour le nombre souhaité à l’ordre des « Amis de Larressingle » et en joignant une enveloppe timbrée à votre adresse. Nous envoyer votre commande à « Amis de Larressingle » La Sauboire. 32100 Larressingle. Votre paiement sera affecté à la restauration du rempart.

Publié le 0, janvier 7, 2013 par NOUNOURS dans Uncategorized

LA PETITE ELSA DE MON AMI JEAN BAUEMLIN   1 comment

599432_3970545440501_1830128557_n6727_3739634427870_886285305_n01-BaignadeElsaBugatti3-01Elsa&HansiLuge2-01DelphineRhinoEléphantAlsace-01ChanteusePréférée-01AttendreDessus-01AlerteAvalanche01-Fenetre201-ElsaCerise01-ElsaCanonMesVoisines007Vœux006

007

008

009002LA PETITE ELSA

LovelyElsa c’est la It girl Alsacienne avec une Alsattitude tout à la fois authentique et contemporaine ! Alsace, Elsass, unser scheeni land
Les beaux objets LovelyElsa se trouvent chez les revendeurs listés ci-dessous. Cartes postales (modèles en bas de page), mugs, magnets, sets de table, briquets et verres à schnaps (les photos sont pour bientôt). Tout ces objets composent bien plus que de la marchandise, ils sont réalisés avec un soin amoureux (mini poppa esch a depfelleschiesser) et ont pour ambition de véhiculer l’esprit du pays.

COLMAR
Pains d’épices Fortwenger – 32 rue des marchands
Impulsion 1 place de l’ancienne douane
La déco de Julie – 2 rue de Turenne
La belle Alsace – 3 rue des serruriers
Au bon tabac – 47 rue des Clefs
MUNSTER
Tabac le Score – 56 Grande Rue
HAUT KOENIGSBOURG
Boutique du Château du Ht Koenigsbourg – 67600 Orchwiller
Station service – Aire du Ht Koenigsbourg – 67600 Orchwiller
RIBEAUVILLE
Librairie Hoerdt – 43 Grande Rue
KAYSERSBERG
Pains d’épices Fortwenger – 36 rue du général de Gaulle 68240 Kaysersberg
STRASBOURG
Belle Alsace – 5 place de la Cathédrale
Tabac XS Tobacco – 6 rue Mercière
Auchan Strasbourg – Centre Commercial Haute Pierre
Auchan Illkirch – 6 route de Strasbourg – Illkirch Graffenstade Les conseils de lovelyelsa pour un court séjour en Alsace

STRASBOURG
la cathédrale et le quartier environnant
la maison Kammerzell,
le palais Rohan,
le musée de l’œuvre Notre-Dame
la Petite France
les Ponts-Couverts…

LE MONT SAINTE-ODILE
les vestiges du mur païen,
la vue imprenable sur la plaine,
les sentiers balisés…

LE HAUT-KOENIGSBOURG
le château à l’architecture impressionnante
offre un panorama grandiose sur les Vosges et la plainImpression
LA ROUTE DES VINS
Les villages (parmi tant d’autres ) de Ribeauvillé,
Riquewihr et Kaysersberg…

COLMAR
toute la vieille ville,
le musée d’Unterlinden (2ème musée le plus visité de France ),
le quartier de La Petite Venise…

MULHOUSE
ses musées techniques,
la Cité de l’automobile,
le jardin zoologique et botanique…

LE PARC NATUREL DES BALLONS DES VOSGES
la route des crêtes
le massif du Honeck
le Grand Ballon
le Viel-Armand (cimetierre militaire)
une randonnée apéritive avant une halte dans une ferme auberge
ou un picnic sur les rives d’un lImpression On est en droit de s’interroger sur la manière dont est enseignée la langue de Goethe en Alsace; de moins en moins d’Alsaciens parlent allemand. Résultat des courses, un chômage qui grimpe et un moral qui sombre de ce côté du Rhin.MesVoisines Jean Baeumlin, Concepteur publicitaire, Jean Baeumlin de Mulhouse, (Alsace

http://lovely-elsa.blogspot.com/ 406310_3857181766480_1817590966_n

Publié le 0, janvier 5, 2013 par NOUNOURS dans Uncategorized

A MON GRAND AMOUR   Leave a comment

Image    Je peux rester 3 jours sans manger ,1 jour sans parler, 1 heure sans bouger,1 minute sans respirer, mais jamais 1 seconde sans penser à toiImage    

 
« Je n’aime que toi, j’ai soif de ta beauté, j’ai faim de ton corps. »Image  

Mon Amour Ensoleillé

Toi tu es ce soleil perçant les nuages de mon ciel.
Grâce à toi ma terre est plus fertile, plus vivante.
Ta lumière réchauffe mes océans de rêves,

évaporant les obstacles, mes craintes.
Tes rayons atteignent mon coeur
et font brûler mon envie folle d’aimer.Image

Si je pouvais avoir juste un souhait,
Je voudrais me réveiller tous les jours
Au son de ton souffle dans mon cou,
La chaleur de tes lèvres sur ma joue,
Au toucher de tes doigts sur ma peau,
Et la sensation de ton cœur qui bat avec le mien
… Sachant que je ne trouverais jamais ce sentiment
Avec quelqu’un d’autre que toi… Si seulement il existait des mots
qui sauraient te raconter,
je trouverais les plus beaux
ceux qui ne peuvent rien briser.

Je les placerais devant toi
sur une tendre melodie
et ils t’exprimeraient ce que moi
je n’ai encore jamais dit.

De ta tendresse et de ta douceur
ils sont le lien qui nous unit
car j’y ai trouvé dans ton coeur
un amour infini.

Pourquoi donc cette solitude
d’un coeur qui a tant souffert,
vient blesser les habitudes
comme si elles ne savaient que faire.

Ce matin je pense à toi
et les mots dansent devant mes yeux,
j’aimerais être dans tes bras
plus un seul mot rien que nous deux.

Dans le silence de chaque mot
il y a tant de parole et d’amour
que tout ce que mon coeur trouve beau,
grandit à chaque jour.

Publié le 0, janvier 5, 2013 par NOUNOURS dans Uncategorized

NOUNOURS ET NOUNOURSETTE   Leave a comment

602756_474073095990313_2139590001_nJ’ai besoin de ta présence, qui éloigne mes souffrances… J’ai besoin de tes bras, qui me serrent contre toi… J’ai besoin de tes mains, qui me couvrent de câlins… J’ai besoin de tes yeux, qui me font me sentir mieux J’ai besoin de ton odeur, qui est ancrée dans mon cœur… J’ai besoin de tes lèvres, de ta voix, de tes rêves… J’ai juste besoin de toi, si tu m’aimes prend soin de moi..

Publié le 0, janvier 5, 2013 par NOUNOURS dans Uncategorized

2012 in review   1 comment

    Les lutins statisticiens de WordPress.com ont préparé le rapport annuel 2012 de ce blog.

    En voici un extrait :

    600 personnes ont atteint le sommet de l’Everest en 2012. Ce blog a été vu 7 000 fois en 2012. Pour que chaque personne ayant atteint le somment de l’Everest puisse visiter ce blog, 12 ans auraient été nécessaires.

    Cliquez ici pour voir le rapport complet.

Publié le 1, décembre 31, 2012 par NOUNOURS dans Uncategorized

LA LIGNE MAGINOT   Leave a comment

Le Haut Commandement français a édifié le long de nos frontières, entre 1930 et 1940, un vaste système fortifié connu sous le nom de LIGNE MAGIN0T.

Héritière des grandes réalisations de Vauban, maréchal de Louis XIV, et de Seré de Rivières, père des forts de Verdun et de beaucoup d’autres, la Ligne Maginot rassemble une gamme un peu hétéroclite mais fascinante d’ouvrages très divers, du modeste blockhaus d’intervalle ou d’avant-poste à la plus puissante forteresse souterraine.

N’intéressant à l’heure actuelle que très exceptionnellement la Défense nationale, cet ensemble appartient désormais à I’Histoire. Si une poignée de bénévoles se dévoue corps et âme pour en sauvegarder, envers et contre tous ou presque, quelques bribes, la majeure partie de ses « organisations » du Nord-est, quand elles n’ont pas totalement disparu, ne sont déjà plus, généralement et à quelques exceptions près, que de mornes et pitoyables vestiges, abandonnés à la merci du temps et des vandales. Il n’est donc que grand temps de prendre conscience de cet authentique patrimoine en voie de disparition.

La Ligne Maginot traverse l’Alsace du nord au sud sur près de 200 kilomètres. Des confins de la Moselle à la frontière suisse, elle aligne d’innombrables blocs de béton, souvent surmontés de cloches et parfois de tourelles métalliques. Tôt ou tard, le voyageur, le promeneur y accroche inévitablement son regard.

Le lourd secret militaire qui l’a pendant longtemps entourée, le côté un peu mystérieux de ses installations souterraines, la complexité de son organisation, de son armement et de ses équipements suscitent encore maintenant un vif intérêt et aussi bon nombre de questions.

C’est pour tenter d’apporter une réponse à tous ceux, visiteurs d’un jour ou passionnés de toujours, qui s’interrogent sur cette étonnante réalisation, que nous avons écrit ces quelques chapitres consacrés plus précisément à l’ouvrage d’artillerie de Schoenenbourg.
LE FORT DE
SCHOENENBOURG


LE FORT DE
SCHOENENBOURG La construction de la casemate Esch débute en 1930, mais elle ne s’achèvera qu’en 1931, comme l’atteste la date gravée dans le béton, au-dessus de la porte d’entrée. Ce fut d’ailleurs une des premières du secteur à être construite.

Schématiquement, la casemate Esch est un ouvrage à niveau unique, avec un espace passif au centre, où l’on trouve les deux dortoirs, et deux parties actives qui sont les chambres de tir dites nord et sud, à chaque extrémité du bâtiment. De sa dalle de 2,5 m de béton armé, émergent deux cloches de guetteur, d’où l’on peut aussi faire feu à l’aide d’un fusil-mitrailleur ou d’un mortier léger. Une épaisse porte blindée est visible sur la face arrière, cette dernière est protégée par un imposant fossé bétonné.

L’édification de la casemate Esch a coûté 835 000 francs, plus 225 000 francs pour les cuirassements, soit au total 1 060 000 francs de l’époque.
La construction de la casemate Esch débute en 1930, mais elle ne s’achèvera qu’en 1931, comme l’atteste la date gravée dans le béton, au-dessus de la porte d’entrée. Ce fut d’ailleurs une des premières du secteur à être construite.

Schématiquement, la casemate Esch est un ouvrage à niveau unique, avec un espace passif au centre, où l’on trouve les deux dortoirs, et deux parties actives qui sont les chambres de tir dites nord et sud, à chaque extrémité du bâtiment. De sa dalle de 2,5 m de béton armé, émergent deux cloches de guetteur, d’où l’on peut aussi faire feu à l’aide d’un fusil-mitrailleur ou d’un mortier léger. Une épaisse porte blindée est visible sur la face arrière, cette dernière est protégée par un imposant fossé bétonné.

L’édification de la casemate Esch a coûté 835 000 francs, plus 225 000 francs pour les cuirassements, soit au total 1 060 000 francs de l’époque.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publié le 1, septembre 14, 2012 par NOUNOURS dans Uncategorized