POUR BEBE ! mais qui est bébé ?   5 comments

285306_313314802105515_14501650_n<SONY DSC Pourquoi je t’aime…
J’irai chercher la réponse dans l’océan de tes yeux,
Dans la soie de tes cheveux,
J’irai la trouver dans le satin de ta peau.t-shirt-i-love-you

Pourquoi je t’aime…
La réponse est là,
Dans la pureté de ton âme
Dans la tendresse de tes caresses
Dans le feu de ton regard
et aussi dans la douceur de tes lèvres de velours

Pourquoi je t’aime…
Je sais pourquoi je t’aime tant
Ton coeur me le dit chaque fois qu’il bat tout contre moi
Tes mains me le murmurent quand elles s’emparent de moi
Ton corps me le montre quand la transe de l’amour s’empare de lui

Pourquoi je t’aime…
est-ce vraiment pour ces raisons là?
Peut-être, peut-être pas
Je sais juste que je t’aime
Que je t’ai choisi
Que tu m’as dit oui
Pour toujours…
8dcfea05 17675_505841189461600_370091242_n J’ai besoin de ta présence, qui éloigne mes souffrances… J’ai besoin de tes bras, qui me serrent contre toi… J’ai besoin de tes mains, qui me couvrent de câlins… J’ai besoin de tes yeux, qui me font me sentir mieux J’ai besoin de ton odeur, qui est ancrée dans mon cœur… J’ai besoin de tes lèvres, de ta voix, de tes rêves… J’ai juste besoin de toi, si tu m’aimes prend soin de moi.. La beauté de tes mots,
Tes mains sur ma peau,
La chaleur des baisers,
Sur mon corps déposés,
Tes cheveux magnifiques,
Ton sourire angélique,
Nos caresses en douceur,
Tes soupirs de bonheur,
Te chérir mieux encore,
T’enlacer bien plus fort,
Mon amour, mon trésor :

Je t’aime. On m’a appris qu’un an c’était 365 jours,
On m’a appris qu’un jour c’était 24 heures,
On m’a appris qu’une heure c’était 60 minutes,
On m’a appris qu’une minute c’était 60 secondes,
Mais on ne m’a jamais appris qu’une seconde sans toi c’était l’éternité ! Plush-Fabric-Rag-Doll-Animal-Bear-With-Cloth cropped-mywildnightwithted.png Et, comme chaque jour je t’aime davantage, Aujourd’hui plus qu’hier et bien moins que demain Qu’importeront alors les rides du visage !
c7f1c777-30e0-4193-82f1-363f338be800
22_06_2007_0318567001182552570_dark_glamour__eliza_lazo_de_valdez Mon amour, mon coeur,
ma princesse, mon âme soeur.
Je pense à toi tous les jours,
toutes les nuits,
tu es dans toutes mes pensées.
Il y a quelque chose en toi
qui me rend heureux,
ton sourire m’envahit de bonheur.
Belle comme le coucher du soleil,
tu es ma petite fée.

Je veux t’offrir ma chaleur
pour te réchauffer du froid,
t’embrasser pour ne pas que tu aies peur,
pour ne jamais que tu pleures.
Et tout ça, pour être à toi.
Ton sourire est tellement agréable,
ton corps si tendre à caresser,
ton odeur si douce à sentir,
ton regard si intense mon coeur.
Je me ferais tout beau, tout neuf
pour que tu me regardes toujours
avec cette lueur qu’il y a en toi.
je t’aime mon coeur ! SONY DSC

Mais qui donc peut etre bébé ?

Mais qui donc peut etre bébé ?

SONY DSC Ton parfum volage sur mes doigts ce matin
Et le souvenir de cette nuit m’envahit :
Mon cœur ne bat plus seul et s’accorde sans fin
À ton cœur en une musique qui jaillit.
Comme cette source fraîche et bienfaisante
Au plein cœur d’un trop aride et mortel désert
Fatal au voyageur de l’amour qui s’y perdu
À tout jamais errant sans but sur ses sentes.

C’était hier et nos deux coeurs se sont unis
Dans ce doux frisson que crée l’amour partagé.
Mer inconnue de délices et de voluptés
De saveurs nouvelles et de parfums fleuris.
Nous t’avons longtemps contemplée dans le lointain
Comme l’horizon proche et fuyant à la fois
D’une terre remplie de promesses et de joies
Pour nous plonger enfin et sans peur en ton sein.

C’était hier ; la nuit nous a enveloppé
De son velours noir éclairé de mille étoiles
Et nos corps serrés se cachant dans ses voiles
Se sont étreints en un baiser tendre et sucré
Moment intense et magique, où tout s’oublie
Où rien n’a plus vraiment d’importance, monde
De tendresse partagée où deux coeurs fondent
En un seul ; nos âmes se sont réunies.
0018 Fusion des corps, fusion des cœurs
Hymne à la vie, halte à la peur.
Dans le chatoiement des corolles
Le corps de Nature s’affole,

S’enroulent tous ses beaux pistils
Offerts à l’Amour, qui distille
La fécondité enivrante
Dans la volupté jaillissante…

Fusion des cœurs, fusion des corps
Nos âmes prennent leur essor
Atteignent enfin les nuages
Septième ciel, on n’est pas sages !

Planons tous deux, prenons le temps,
Non, personne ne nous attend ;
Seuls, cœur à cœur, et corps à corps
Oublions tout jusqu’à l’aurore 27_12_2007_0636906001198791088_photographer-anthony-marsland Cette nuit j’ai fait un songe !
J’ai rêvé d’une jolie princesse,
D’un doux petit teint rosé,
Si agréable, si belle à regarder.

De ses si merveilleux yeux verts !
Ses sublimes cheveux flottants dans l’air,
Me transportant dans un monde ailleurs,
Au chaleureux royaume de son cœur.

Si calme, si douce dans mes pensées !
Mon cœur ne fait que chanter,
Une harmonieuse mélodie d’amour,
Pour conquérir son cœur de velours.

Son merveilleux sourire d’angélique !
Ce rêve devient réellement magnifique,
De ses douces lèvres déposées, j’imagine,
Un doux et tendre baiser… me fascine.

Je ferme mes yeux, je pense à toi !
Ta douce peau comme de la soie,
Je rêve mon bonheur et ma joie,
Ma petite princesse… c’est toi. IMG_0050 J’aime tes yeux, j’aime ton front,
Ô ma rebelle, ô ma farouche,
J’aime tes yeux, j’aime ta bouche
Où mes baisers s’épuiseront.

J’aime ta voix, j’aime l’étrange
Grâce de tout ce que tu dis,
Ô ma rebelle, ô mon cher ange,
Mon enfer et mon paradis !

J’aime tes yeux, j’aime ton front,
Ô ma rebelle, ô ma farouche,
J’aime tes yeux, j’aime ta bouche
Où mes baisers s’épuiseront.

J’aime tout ce qui te fait belle,
De tes pieds jusqu’à tes cheveux,
Ô toi vers qui montent mes vœux,
Ô ma farouche, ô ma rebelle Un jour ou tout n’était que hasard et probabilités,
Elle m’apparut dans toute sa volupté,
Je sus à cet instant qu’elle serait ma bien-aimée,
Si j’y mettais tout le courage d’une armée.

Belle, douce mais simple à la fois,
Elle avait la force de cette foi,
Qui lui permettait de lire dans mon cœur,
Et d’y apporter ce grand bonheur.

D’une simplicité, d’une humanité rare,
Je lui portais tous mes regards,
De celui qui découvre un ange,
Je voulais que ma vie change.

Je lui porte les égards,
De celui qui voit un ange,
Un ange dont le regard,
Jamais jamais ne dérange . 3000887579_1_3_WbmfKLI2 Amour secret
Obligés de se cacher
Amour secret
Toujours dissimulé

Amour secret
Pas le droit de le dire
Amour secret
Condamnés à mentir

Quand on voudrait
Crier au monde entier
Son bonheur et sa joie
De s’aimer si fort que ça

Mais toi et moi
N’en avons pas
Encore le droit

Amour secret
Cacher tous ses sentiments
Amour secret
S’empêcher tout le temps

Amour secret
Ne pas pouvoir t’embrasser
Quand je voudrait
Mourir dans tes baisers . photo C-Oursons--3- J’ai attrappé un coup de soleil,
Un coup d’amour, un coup d’je t’aime
J’sais pas comment, il faut qu’j’me rappelle
Si c’est un rêve, t’es super belle
J’dors plus la nuit, j’fais des voyages
Sur des bateaux qui font naufrages
J’te vois toute nue sur du satin
Et j’en dors plus, viens m’voir demain fin

Publicités

Publié 0, février 18, 2013 par NOUNOURS dans Uncategorized

5 réponses à “POUR BEBE ! mais qui est bébé ?

Souscrire aux commentaires par RSS.

  1. bisoussssssssssssssss

  2. Très jolie et touchante déclaration d’amour à ton amoureuse dont je pense avoir deviné qui elle est … 
    Bonne journée mon très cher teddy bear du Nord-Est ! Gros poutouns iodés, lavandés et ensoleillés du Sud-Est de la PPP

  3. 🙂

  4. ha ha – unübertroffen – genial

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :